Variateurs mécaniques


variateurComment fonctionne un variateur à poulies

Les poulies variables sont utilisées dans de nombreuses applications, des machines agricoles aux grosses machines-outils.

C’est une solution simple, fiable et éprouvée qui permet d’éviter la complexité des variateurs électriques.

 

La poulie variable permet de faire varier la vitesse d’un axe en rotation, soit en l accélérant soit en la diminuant.

Un variateur mécanique nécessite deux poulies,

  • la poulie variable montée sur l’arbre menant ; ses deux flasques sont maintenus par un ressort
  • une poulie à diamètre fixe (c’est-à-dire une poulie « normale » montée sur l’arbre mené.

Le mouvement est transféré d’une poulie à l’autre par l’intermédiaire d’une courroie particulière, dite courroie de variateur. Cette courroie travaille à la fois sur ses flancs dans la poulie variable et sur son intrados dans la poulie fixe.

Il existe deux types de variateurs mécaniques à poulies

  • à entraxe fixe : la poulie variable est réglable, il est possible mécaniquement d’en régler la larguer; en modifiant son réglage on modifie la position de la courroie de variateur, et donc le rapport de réduction du variateur mécanique.
  • à entraxe variable : l’axe entrainant est mobile est peut être déplacé afin d’augmenter ou diminuer l’entraxe des poulies ; la courroie se déplace dans la poulie variable en écartant ou en lassant se resserrer les flancs de la dite poulie

Selon leur type les poulies variable sont réglables uniquement à l’arrêt ou bien en marche.

testPadd